Arrivé le dimanche 20 août 2017 en début de soirée par vol Air France en provenance de Paris, le Secrétaire Exécutif de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF), Pr Emmanuel NNADOZIE a eu une série d’audiences dans le cadre de sa double visite au Cameroun.

photo officielle1

Photo de famille du Secrétaire Exécutif de l'ACBF, Pr Emmanuel Nnadozic (au centre) entouré du Directeur Exécutif du Camercap-parc, Pr Barnabé OKOUDA (à droite), du Pr Georges KOBOU pour le programme de Gestion de Politique Economique (deuxième personnalité à gauche).

D’abord sur invitation du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) et ensuite pour participer à la première conférence du parlement panafricain (PAP) sur la problématique de l’intégration politique et socioéconomique du continent.  

L’hôte du Cameroun a eu droit à un accueil très chaleureux à l’aéroport de Yaoundé Nsimalen  par une délégation du MINEPAT, du PAP et  du staff ACBF arrivé  la veille. Le Secrétaire Exécutif a eu droit aux honneurs dignes de son rang, et en mieux (salon d’honneur, escorte motorisé) suivi de son installation à l’hôtel Hilton. 

Une séance de travail avec le staff ACBF et le Directeur Exécutif du CAMERCAP-PARC autour du Secrétaire Exécutif a bouclé la soirée et la première journée au Cameroun.

ACBF MINEPAT

Echange de cadeau entre le Secrétaire Exécutif de l'ACBF, Pr Pr Emmanuel Nnadozic et le Ministre de l'Economie, Louis Paul Motaze, 21-08-2017. @DR ACBF

1. AUDIENCE AVEC LE MINISTRE DE L’ECONOMIE, DE LA PLANIFICATION ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MINEPAT)

La première audience s’est déroulée le lundi matin à 09h 30 mn dans le cabinet du Ministre de l’Economie où un  dispositif d’accueil a été mis en place quelques temps plus tôt. Une cohorte de journalistes de la presse nationale et internationale,  des média audiovisuels, de la presse écrite et cybernétique, du secteur public et privé a tenu à couvrir l’évènement.  

Après les civilités d’usage, la séance  de travail entre les 02 délégations a débuté. Le MINEPAT M. Louis Paul MOTAZE était assisté du Secrétaire Général du Ministère (ancien Président du Comité de Pilotage d’un défunt projet financé par ACBF, donc ayant une assez bonne connaissance de l’institution )  et du Directeur Exécutif du Centre d’Analyse et de Recherche sur les Politiques Economiques et Sociales ( CAMERCAP-PARC) ; tandis que la délégation ACBF était composée du Secrétaire Exécutif qu’accompagnait l’Administrateur  Principal des Programmes en charge du Cameroun , et  l’Expert Principal en gestion des connaissances à l’ACBF.

Dans son mot introductif, le Ministre a exprimé sa gratitude au Secrétaire Exécutif  pour avoir répondu positivement à son invitation à venir au Cameroun  pour, d’une part  se rendre compte de la réalité et des résultats obtenus par les projets soutenus par la Fondation sur le terrain, et d’autre part, faire le point de la coopération entre cette institution et le gouvernement camerounais. 

A ce sujet, le MINEPAT a tenu à souligner que ACBF intervient dans un secteur  hautement stratégique,  (dans un contexte de crise économique sous régionale, marqué par la baisse des cours du pétrole, le défi du terrorisme  entretenu dans la sous région par le phénomène Boko Haram et les autres groupes et le démantèlement tarifaire à la suite des Accords de Partenariat Economique avec l’Union Européenne. Toutes choses qui provoquent une baisse des revenus des Etats et mettent en mal les finances publiques, contraignent d’où  le programme économique. Tous les pays de la sous-région CEMAC Cameroun/Gabon/République Centrafricaine/Tchad/Guinée Equatoriale/Congo ) sont concernés   à divers niveaux avec des  situation plus difficiles comme le cas du – Congo avec une dette évaluée désormais à  120% du  PIB.D’où la Nécessité d’une plus grande discipline budgétaire, selon le MINEPAT.

Le MINEPAT a rappelé que par le passé, les  Programmes d’ajustement structurels (P.A.S)  ont été  trop restrictifs, ce qui a provoqué  un  gap dans les métiers spécifiques :  Planification ,  Projection , Prévision, etc où le pays enregistre un  retard avéré. Au vu des faibles capacités, un besoin de renforcement des capacités est perceptible. 

Pour conclure, le Ministre a dit  espérer beaucoup de ACBF pour résorber ce besoin en ressources humaines de qualité et en renforcement des capacités nécessaires pour adresser problématiques urgentes de développement.

En rappel les 02 programmes actifs au Cameroun  sont : programme de formation en gestion de la politique économique  (GPE) de l’Université de Yaoundé 2 et le Centre d’Analyse et de Recherche sur les Politiques Economiques et Sociales (CAMERCAP-PARC), sous tutelle du MINEPAT.

A la suite, le Secrétaire Exécutif a remercié le Ministre et le gouvernement camerounais  pour  l’invitation et l’accueil à lui réservé et à sa délégation. Après avoir rappelé le double contexte de sa mission, il a également  remercié  les autorités du pays pour les contributions aux différents plans stratégiques de la Fondation, dont le 4ème en cours sur la période 2017-2022.

Il a particulièrement  exprimé sa satisfaction et sa gratitude au MINEPAT  pour  son soutien à CAMERCAP-PARC  qui parvient malgré cette conjoncture difficile  à produire des  résultats concrets, appréciés par tous et dont l’impact se fait de plus en plus reconnaitre à l’échelle nationale (et sous régionale).

Toutefois, le Secrétaire Exécutif  reconnait qu’il reste  beaucoup à faire au vu des difficultés macroéconomique et le contexte global de crise des pays africains.Il recommande à cet effet au gouvernement de se focaliser sur les capacités nécessaires en gestion macroéconomique, de concentrer   beaucoup plus d’efforts sur l’analyse des politiques, et une saine gestion des finances publiques.

ACBF et MINEPAT

Poignée de main entre le Secrétaire Exécutif de l'ACBF, Pr Pr Emmanuel Nnadozic et le Ministre de l'Economie, Louis Paul Motaze, 21-08-2017. @DR ACBF

Pour ce faire, le Secrétaire Exécutif  a recommandé au Gouvernement de se pencher sur 03 actions prioritaires à son avis pour le pays :

1) une Evaluation en besoins de capacités dans tous les secteurs afin de déterminer la nature des supports attendus ?

2) une  proposition des besoins très urgents pour intervenir le plus rapidement en attendant un programme plus global ;

3) le soutien du pays au 4ème plan stratégique de la Fondation, par un plaidoyer auprès des donateurs et une meilleure appropriation au niveau national. 

Il suggère d’entamer des discussions techniques dans l’immédiat et d’envisager à terme une progression sous régional sur les 03 axes.

Il a dit attendre une requête du  pays dans ce sens  après la réunion du  Conseil des Gouverneurs prévu les  04 et 05 Septembre 2017 à Accra au Ghana. Il a réitéré l’initiative au MINEPAT, Gouverneur de l’ACBF pour le Cameroun, a prendre part à cette session du Conseil.

Pour finir, le Ministre de l’Economie et son hôte ont convergé les points de vue pour un repositionnement du CAMERCAP-PARC comme un organe féderateur des initiatives nationales en matière de préparation de la prise de décision et de renforcement des capacités en matière de politiques publiques.Pour ce faire, les 02 parties conviennent de Renforcer le Centre d’Analyse  / Mieux renforcer le CAMERCAP-PARC. Qui fait ? Comment ? Pour assurer la coordination des politiques.

Rationalisation des choix budgétaires par le biais des analyses rigoureuses et pertinentes que pourraient produire le Centre. Un soutien immédiat de ACBF pourrait être requis à cet effet.

2. AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

La seconde audience du Secrétaire Exécutif a eu lieu le même lundi 21 Août 2017  à 11 h dans les bureaux du Président de  l’Assemblée Nationale  du Cameroun (PAN).Accueillie par un dispositif protocolaire de premier rang des hôtes de marque du PAN , ce fut pour la délégation d’ ACBF une grosse surprise : revue des troupes, haie d’honneur et corps constitués de hauts responsables de l’auguste chambre ! 

Le Secrétaire Exécutif a ensuite été reçu par le Président  CAVAYE DJIBRIL, en compagnie du Vice-président de l’Assemblée Nationale et membre du PAP, l’honorable MBA  NDAM, du Secrétaire Général de l’Assemblée Nationale et d’autres membres du bureau de cette institution parlementaire…

Télécharger le compte-rendu complet ici

TROIS PRIORITES STRATEGIQUES

  • Promouvoir la stabilité politique +

    Promouvoir la stabilité politique Le renforcement des capacités essentielles en vue de promouvoir la stabilité politique et sociale pour un changement transformationnel.
  • Réguler le secteur productif +

    Réguler le secteur productif Renforcer les capacités en vue de faire participer et réguler le secteur productif.
  • Suivre l'împact des politiques +

    Suivre l'împact des politiques Renforcer les capacités en vue de suivre l’impact des politiques.
  • 1

PLAN D'ACTIONS PRIORITAIRES

  • Adoption +

    Adoption Adoption d'une approche intégrée du capital humain
  • Optimisation +

    Optimisation Optimisation des capacités de programmation et de mise en oeuvre des politiques, projets et programmes de développement au Cameroun
  • Rationalisation +

    Rationalisation Rationalisation des institutions du secteur public, du secteur privé
  • Alignement +

    Alignement Alignement des choix et de la vision de développement sur l'enracinement culturel et l'environnement local
  • 1